- BABABAI LAYGHULE -

Village Ajivali, Taluka Mawal

Je suis engagée au sein de V.C.D.M depuis 20 ans. Avant cela, mon identité se résumait à être une femme au foyer. J’étais veuve et démunie. Une femme seule dans la société indienne villageoise n’a pas de place. Elle est considérée comme une moins que rien.

Avant mon entrée au sein de V.C.D.M, je n’ai reçu aucune éducation. Avec V.C.D.M, j’ai appris à penser par moi-même : à observer, à questionner, à analyser. N’est-ce pas le but ultime de l’éducation ? Je suis devenue une citoyenne à part entière, à même de collaborer, dialoguer, avec l’Autre. Délibérer collectivement est devenu pour moi un exercice du quotidien. Je n’ai pas seulement reçu une formation de l’esprit, j’ai aussi été sensibilisée, informée à propos de nombreux sujets : politiques, économiques, sanitaires, culturels et sociaux. Je suis aujourd’hui une femme éduquée. Participer aux réunions organisées par les animateurs de V.C.D.M m’a inspirée. J’ai appris beaucoup lors de mon premier séminaire organisé par V.C.D.M. L’essentiel tient dans cette phrase, je suis un être humain et je peux et je dois le revendiquer.

J’ai organisé des réunions dans mon village. Mon courage prit forme, mais pas seulement le mien, celui aussi des autres femmes qui m’accompagnaient dans ce combat collectif. Nous nous rassemblèrent avec les femmes de mon village, pour discuter de nos problèmes, de leurs causes et des solutions que nous pouvions y apporter. Grâce à cela, notre qualité de vie a changé. Nous sommes devenues des femmes, plus conscientes de nous-mêmes et du monde qui nous entoure. Nous incarnions le changement et cela constituait notre identité.

Mon principal objectif était que la femme villageoise soit indépendante. Les femmes doivent se rassembler, s’aider, acquérir des outils pratiques et psychologiques afin de devenir indépendantes, et de cette manière, elles pourront aider leur famille, et par ricochet, l’ensemble du village. J’ai travaillé et je continue à travailler à la réalisation de nombreux projets : l’alimentation en eau du village, la participation des femmes dans l’assemblée villageoise, puis pendant 10 ans, j’ai hébergé chez moi une quinzaine de jeunes filles, afin qu’elles puissent étudier, dans un environnement sain et stimulant.

Aujourd’hui, ces jeunes filles ont grandi, et un nouvel horizon s’est ouvert pour elles.

Contact Info

Address : 884 Rairkar Bungalow, Deccan Gymkhana’411004 Pune, Maharashtra,India

E-Mail : vcdmindia@gmail.com

Telephone :
Kanad Joag 9421643636
Pauline Charriot 9075491765

Newsletter

Subscribe to receive inspiration, ideas, and news in your inbox.

Copyright © 2020. All Rights Reserved